Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

17/02/2010

Eteindre le feu du piment

r-piment-antillais(capsicum_chinensis)-solanac-a1100-NC33rv.JPGPlante condimentaire la plus caractéristique de notre cuisine antillaise, le piment peu se transformer en un véritable supplice surtout pour les palais les moins avertis.

Qui n’a jamais crié « en moué ! », sous le feu d’un piment fort. Qui n’a jamais vu un enfant en larme parce qu’après manipulation du fruit, il avait malencontreusement porté ses mains à la bouche ou même sur les lèvres ?

 

La substance responsable du piquant du piment s’appelle la capsaïcine. En consommer provoque l’émission d’endorphine qui entraîne à son tour une sensation de plaisir et une légère euphorie. Manger pimenté, ce n’est pas seulement pour le goût (fort agréable, cela dit) mais surtout pour les sensations que cette petite molécule procure.

 


Malheureusement, la capsaïcine brûle intensément et parfois la douleur persiste longtemps. Inutile de boire des litres d’eau pour en éteindre le feu ou laver à l’eau les mains et la bouche de l’enfant touché. La capsaïcine est un composé peu soluble dans l’eau mais soluble dans ce qui est gras. Le lait, le beurre, la crème glacée font parti des matières les plus efficaces pour en finir avec la sensation de brûlure.

Jusqu’à aujourd’hui, nos anciens nous conseillent de passer nos doigts dans nos cheveux après avoir manipulé du piment pour éviter tout accident, ça marche et maintenant vous savez pourquoi.

Plus d'articles sur notre site internet www.lesjardinsdemartinique.fr

Commentaires

Merci! Les mains dans les cheveux ça marche bien! Il y a -t-il une différence entre piments verts et piments rouges? entre piments des Iles et celui de la France ou du Maroc?

Écrit par : Shan | 30/10/2011

Les commentaires sont fermés.