Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16/06/2009

Magazine numéro 12

img050 [640x480].jpg

SOMMAIRE du numéro 12

 « Les Jardins de Martinique »

 

Editorial 

Sommaire

Dans la ville : Une Yole à CASE PILOTE                  

Faune et flore sauvage :

            - Le colibri à tête bleue

            - Le Génipa

Paysages sous-marins : Le corail, un instant magique

Une plante de A à Z : L’alpinia pourpre

           

Guide pratique :

            Au jardin créole

            - Des jardinières d’épices à cultiver soi-même

            - Les bêtes à mille pattes : utiles ou pas au jardin ?

            - Halte aux effets de la sècheresse

            - Les néorégélias : où les planter ?

            - Arbres fruitiers : Plants greffés ou graines germées ?

            - Lianes de Jade

            - L’abricot pays

            - Entretenir ses cactus et plantes grasses

            Plantes d’appartement

-  Les orchidées

-  Rempoter ou surfacer son ficus ?

            Dans nos assiettes :

            - Carottes déformées : signe de bonne ou mauvaise qualité ?

 

La santé par les plantes :

-  Sur le chemin d’une bien meilleure année

Jardin caché : Un jardin à RIVIERE SALEE                                                                

Dossier : Les terrasses en bois

Nos animaux et nous : Stériliser son chien ou son chat : un acte d’amour responsable

La boutique des Jardins de Martinique

Les ateliers de jardinage de l’association « Les Jardins de Martinique »

Carnet d’adresse / courrier des lecteurs

11/04/2009

Le PAROKA ou "manjé kouli"

DSC03389 [640x480].JPG

Momordica charantia est son nom scientifique. On l’appelle dans l’océan indien : la margosse et chez nous, on parle plutôt de ponm kouli ou manjé kouli.

 

Si en Martinique, seuls les enfants les apprécient, il faut savoir que c’est un fruit largement consommé dans de nombreux pays du monde. En Inde, on l’utilise dans la fabrication du traditionnel cari mais il est également consommé vert dans beaucoup d’autres pays d’Asie, en Afrique et en Amérique du sud, cuits à la vapeur.

 

Il est également très prisé en Chine pour ses propriétés médicinales. On lui prête les propriétés digestive, purgative, anti-inflammatoire et anti-flatulente. Des chercheurs britanniques l'ont même surnommé «plante-insuline». Il semblerait, en effet, que l'ingestion du produit sur de longues périodes de temps abaisserait de façon significative les niveaux de glycémie dans le sang et l'urine.

 

Le paroka est une plante commune chez nous. Elle pousse partout et très facilement. Jetez quelques graines dans votre jardin et vous verrez les jeunes plants sortir de terre en peu de temps.

 

D’après nos anciens, cette liane qui tend à disparaître était très utilisée au jardin créole. Elle continue d’ailleurs de l’être, surtout par ceux qui élèvent des poules car elle aurait le pouvoir d’éloigner les parasites externes qui s’attaquent à nos volailles. Ils recommandent, en effet, d’en disposer quelques feuilles dans le nid, ce qui aura pour effet d’éloigner les poux de la poule en train de couver.

 

Attention ! Il semble qu’absorbé à forte dose, le paroka provoque des nausées, coliques ou diarrhées.